Loisirs et papotage

Chaque jour nous apporte son lot de petits bonheurs à mijoter, broder, lire ou simplement à papoter de tout et de rien... de nos passions culinaires, artistiques, de nos balades ou découvertes à partager tout simplement


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 195 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 989
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 16 Avr 2018, 15:20 

Cela doit être super émouvant pour toi de revoir ces jolies photos :l:
Ruben est un prénom que j'ai toujours beaucoup apprécié :l:

J'ai eu un chaton que nous avions prénommé Céleste :l: malheureusement elle n'a pas survécu...

Merci pour ton commentaire Jackie et pour ce superbe montage vidéo //tapemains:/

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1370
Localisation: Franche-Comté
Sexe: Féminin
Age: 63
Posté: 16 Avr 2018, 20:53 

Bravo Claudine, Ruben est absolument magnifique ! Image
Soraya m'a tout l'air d'être une princesse. Elle est belle et elle porte bien son nom Image
J'adore les Schapendoes quand ils sont bébés, mais aussi, après, bien sûr !  Image
Ces photos me rappellent bien des souvenirs...

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 989
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 17 Avr 2018, 08:12 

Merci Michelle

Pourtant la vie de Soraya a très mal commencé il y a 5 ans, nous avions recueilli Khalina de la rue, elle venait de perdre ses chatons et avait énormément de lait.Nous avons été chez le vétérinaire pour avoir un médicament pour arrêter la lactation car pour elle ça devenait très douloureux.
Ma fille Candice voit sur Facebook une dame qui demande si quelqu'un pourrait recueillir deux chatons d'à peine 1 semaine car elle ne réussit pas à leur donner le biberon et ils dépérissent.
Dans ma tête, mes neurones n'ont fait qu'un tour et nous avons tenté le tout pour le tout en allant chercher en train, ces 2 petits chatons (Charleroi-Liège)

Arrivées à la maison, nous les avons présenté à khalina et là, la magie de l'instinct maternel a opéré et elle a allaité les deux petites chatonnes  :l:
Soraya et Aélya ont eu la chance d'avoir une bonne maman d'adoption, Hélas 9 mois plus tard, Khalina nous quittait brutalement à cause de la PIF.
J'avais  un très vieux berceau en bois, et c'est là qu'elle a pris soin d'eux .
Je me souviens , lorsque je les ai soigné d'une conjonctivite (avec des fleurs de camomille) elle miaulait et venait voir inquiète, pour s'assurer que je ne faisais pas de mal à ses protégées  :l:

Image



Aélya est un prénom dérivé de Ange; Vient du grec "agellos", signifie "messager" Se fête le 5 mai.

Soraya  signifie en langue arabe "beauté des étoiles". se fête le 11 mai

Voilà, je suis très émue de vous avoir raconté cette très jolie histoire :l:
Le 1er mai, ça fera déjà 5 ans qu'elles sont entrées dans nos vies :l:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 3817
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 17 Avr 2018, 09:18 

quelle magnifique et émouvante histoire ! je comprends parfaitement que son évocation ait fait remonter des tas de souvenirs heureux et plus tristes ! le destin et la chance ont voulu que ces deux chatons arrivent au bon moment pour Khalina et pour vous en leur permettant de vivre et de garder un merveilleux souvenir de leur mère adoptive ! Khalina était très belle avec ces reflets moirés ! nos animaux ne nous quittent jamais vraiment ; ils sont là dans un coin de notre vie et de notre mémoire ; au fil du temps nous les évoquons avec émotion et joie malgré tout en repensant à ce que nous avons partagé et ressenti grâce à eux Image

_________________
Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1370
Localisation: Franche-Comté
Sexe: Féminin
Age: 63
Posté: 17 Avr 2018, 09:58 

Quelle belle histoire Claudine, merci de nous l'avoir racontée.
J'en ai les larmes aux yeux. C'est très beau ce que tu as fait pour ces deux chatons.
Tendres pensées pour la belle khalina Image

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 989
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 17 Avr 2018, 10:11 

Merci à vous d'être là :l:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1127
Localisation: Lyonnais
Sexe: Féminin
Age: 62
Posté: 19 Avr 2018, 21:02 

Une bien jolie histoire que voilà, triste hélas à la finalité

Nos animaux sont toujours présents même quant ils ne le sont plus

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 989
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 20 Avr 2018, 16:05 

Khalina sera à toujours dans mon coeur, tu as raison Magali :l:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 989
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 20 Avr 2018, 16:08 

Connaissez-vous la triste histoire de l'ours en tricot ?

L’ours en tricot était le compagnon de l’enfant pauvre, de l’enfant de la guerre, quand il avait la chance d’avoir une mère ou une grand-mère qui pouvait le lui fabriquer. L’arrivée d’Hitler au pouvoir sema le désarroi dans les entreprises de jouets. Elles durent se consacrer à la production d’articles de guerre (gilets de sauvetage, doublures de casques, sacs à masque à gaz …) Plus de matière première ni de main d’œuvre pour ses magnifiques compagnons en mohair ! On commença à voir apparaître des patrons d’ours en tricot dans les magasines féminins de l’époque.

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 3817
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 20 Avr 2018, 16:47 

quelle triste et drôle d'histoire à la fois ! c'est sûr que pendant cette période trouble, les industries ne pensaient guère à ce genre d'articles... heureusement les parents ont toujours su détourner une situation difficile pour pallier à ces problèmes ! ces oursons comme tous les jouets fabriqués "maison" étaient et resteront les plus beaux du monde car fait avec le coeur ! bon nombre d'enfants devraient connaître cette histoire et arrêtaient de geindre pour avoir le dernier gadget à la mode qu'ils délaisseront dans les semaines qui suivent et dont les parents s'évertueront à se séparer sur les vide-grenier pour faire place à de nouveaux jouets sans âme... mais bon ! c'est ainsi et je préfère garder le souvenir de certains de mes jouets faits par mon père ou ma mère et qui, pour moi, sont les plus merveilleux...

pour rester avec cet ours qui nous a accompagné et continue de nous intéresser, voici une autre histoire : celle de l'ours en peluche

La naissance de l'ours en peluche : l'ultime revanche de l'ours sur les hommes
L'ours en peluche naît simultanément en novembre 1902 en Allemagne puis aux États-Unis
Giengen (Allemagne), 1902 : Margarete Steiff, fabricante de jouet depuis 1877 dans la région de Stuttgart, en Allemagne, conçoit un ours en feutre et laine, sans connaître l'anecdote qui se déroule aux Etats-Unis. Son neveu,, Richard Steiff fabrique un ours-jouet en peluche de mohair d'après des croquis qu'il a exécutés au Zoo de Stuttgart. Le "55 PB" est né, et c'est sans doute le premier ours en peluche du monde. Ses articulations sont encore rudimentaires, et il présente toutes les caractéristiques des vrais ours: la bosse dans le dos, les bras longs qui lui permettent de se mettre à quatre pattes ou debout, les grands pieds et les griffes...brodées. Le nez et la bouche sont également brodées et les yeux sont faits de boutons de bottines.
En 1902, l'ours en peluche remporte un vif succès pour les fêtes de Noël, et demeure encore aujourd'hui le jouet incontournable, pour les petits et grands. Un gros importateur américain, George Borgfeldt and Co, en commande 3000 à la Foire de Leipzig en 1903. C'est le début d'une longue histoire entre Steiff et les ours en peluche. Aujourd'hui encore, la firme produit des ours de qualité et des répliques de ses anciens modèles.Ce phénomène pourrait être à l'origine d'une mauvaise conscience collective sur le véritable massacre qu'a subi l'ours, qui ressemble tant à l'Homme.
"Avec l'ours en peluche, on voit renaître des pratiques de type cultuel comparables à celles des sociétés anciennes. L'enfant trouve en lui son premier compagnon, son ange gardien, son premier dieu. Contrairement à l'ours médiéval, le nounours n'a jamais abdiqué sa royauté. Malgré la concurrence des kangourous et autres pandas, il reste la star des peluches. » Michel PASTOUREAU, "L'Ours. Histoire d'un roi déchu".

New-York, 1903 : Rose et Morris Michtom s'inspirent d'une caricature de Clifford Berryman pour créer un ours articulé en mohair. Le dessin, publié dans le Washington Star en Novembre 1902, représente le président Théodore Roosevelt, président américain à cette époque, était un chasseur. Une anecdote raconte qu'un jour, rentré bredouille d'une battue, il découvrit un ourson attaché à un arbre, que l'entourage du Président avait placé là pour le satisfaire... une sorte de lot de consolation à cette partie de chasse infructueuse. Roosevelt, ému par l'image de ce petit être sans défense, refusa de tirer, déclarant qu'il ne pourrait plus jamais regarder ses enfants dans les yeux s'il commettait un tel acte de cruauté. L'affaire a été très médiatique et a largement contribué à la popularité de Roosevelt. Suite à cette histoire, un fabricant de jouet de New-York eut l'idée de concevoir un ours en peluche, et demanda à la Maison Blanche l'autorisation de baptiser son oeuvre "Teddy", en hommage à Theodore Roosevelt. Le célèbre "Teddy Bear", premier produit dérivé de l'Histoire, est né

Si Américains et Allemands se disputent la paternité de l'ours en peluche, son nom anglais, Teddy Bear, est bien une idée de Morris Michtom. Sa compagnie, Ideal Novelty and Toy Company continuera à produire des ours jusqu'en 1984.

Ours Pintel Paris, 1921: Marcel Pintel introduit le premier ours en peluche français dans sa collection de jouets mécaniques et de jouets bourrés.
Encore proches des modèles allemands, les ours de Pintel s'en distinguent cependant par l'absence de bosse dorsale, par un nez présentant deux points plus longs de chaque côté, et par un sourire triste ou sévère. Bien après la mort de son patron, l'entreprise fabriquera l'ours Colargol, héros d'une émission de télé pour enfants dans les années 70. Pintel et FADAP, son principal concurrent (dès 1925), sont les marques françaises les plus connues des collectionneurs d'ours anciens.

Angleterre, 1948 : Wendy Boston est une des premières à se préoccuper de la sécurité et invente les yeux de sécurité en plastique, vissés et inarrachables. Wendy Boston crée aussi en 1960 l'ours "Playsafe", en Nylon bourré de mousse synthétique, le premier ours lavable en machine. C'est tout l'esprit des ours en peluche qui change radicalement avec des modèles souples, non articulés, plus ronds et aux membres plus courts.

Allemagne, 1980 : Steiff réédite l'ours Richard Steiff de 1905. C'est le début d'un renouveau de l'ours en peluche. Pour les adultes, les fabricants reproduisent leurs modèles anciens et les artistes d'ours réalisent des modèles uniques ou des séries limitées de manière artisanale. Mais, alors que les collectionneurs s'arrachent les ours anciens à des prix parfois impressionnants, les peluches bon marché, produites en Asie, inondent le marché enfantin.

Aujourd'hui : On trouve de tout au royaume des ours: du doudou en coton ou en velours-éponge aux ours quasi-martiens de certains artistes innovateurs, en passant par les répliques d'ours anciens, toujours très prisées, et par les modèles pour enfants, souvent plus rondouillards, des fabricants. Le goût pour l'ancien et l'artisanal, d'abord réservé aux collectionneurs, descend dans la rue, ou plutôt dans les boutiques de jouets, les grands magasins et les hypermarchés, et amène de nouvelles matières et de nouvelles formes dans les collections des grands fabricants. La marque française Nounours a même sorti une petite gamme d'ours de collection en mohair.

_________________
Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 195 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit