Loisirs et papotage

Chaque jour nous apporte son lot de petits bonheurs à mijoter, broder, lire ou simplement à papoter de tout et de rien... de nos passions culinaires, artistiques, de nos balades ou découvertes à partager tout simplement


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 9  Suivante
Auteur Message
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 14 Mai 2018, 20:45 

Magali, comme l'on dit... mieux vaut tard que jamais Image

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1555
Localisation: Franche-Comté
Sexe: Féminin
Age: 63
Posté: 14 Mai 2018, 21:15 

C'est très intéressant de connaître l'histoire de la vaccination, merci Jacqueline pour ces informations.
Pour ma part, le 14 mai 1984, dans un tout autre domaine, j'ai bénéficié des progrès remarquables de la médecine.
C'est une date qui est très chère à mon Image car j'ai subi une intervention chirurgicale qui a complètement changé le cours de ma vie et m'a fait entrevoir un avenir plus meilleur.

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 14 Mai 2018, 21:23 

Image Michelle ! cela me fait plaisir de pouvoir partager avec vous tous ce que, souvent, je découvre moi-même et qui me pousse sur des chemins passionnants...

la médecine a, au fil du temps, évolué grâce à des hommes tels que Jenner qui ont découvert, souvent par hasard ou par "erreur", des progrès médicaux qui ont changé la vie de tant de personnes autant sur des petites choses que dans des domaines hautement pointus et vitaux ! et cela continue et c'est heureux même si maintenant les médecins et les chercheurs ont souvent plus à faire avec l'administratif et les financiers qu'avec les instruments de laboratoires !

qui sait ce que demain nous apprendra Image

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 15 Mai 2018, 07:59 

mardi 15 mai : nous fêtons les Denise !

À la Sainte-Denise,
Le froid n'en fait plus à sa guise


cela s'est passé un 15 mai :


15 mai 1930 - La première hôtesses de l'air
Boeing Air Transport (BAT), future United Airlines, qui a ouvert une ligne San Francisco-Chicago en 1927, crée le premier service d'hôtesses de l'air. La première d'entre elles, Ellen Church, est une infirmière de Cresco (Iowa).
L'essai fut concluant et au bout de 3 mois BAT embauchera 20 nouvelles hôtesses. Cette idée sera reprise par les autres compagnies aériennes. En effet, l'idée d'engager des hôtesses de l’air vient des États-Unis, où la présence de femmes est censée rassurer les passagers, le personnel de bord étant jusqu’alors exclusivement masculin
Les autres compagnies ne tarderont à l'imiter.

Extrait de l'histoire de l'avion de Daniel Costelle, épisode 3. Jeanne Fontaine - Première hôtesse de l'air française à la Compagnie Aérienne Française.

mais aussi en pensant au Festival de Cannes qui fête le cinéma...
15 mai 1902 : Méliès présente Le Voyage dans la Lune
Le 15 mai 1902, Georges Méliès présente Le Voyage dans la Lune. Il s'agit du premier film de fiction avec trucages. Sept ans après l'invention du cinéma, le 7e Art naît véritablement ce jour-là.

Extrait du "Voyage dans la lune" de Georges Méliès (1902) restauré avec ses couleurs d'origine. Accompagné d'une bande musicale originale de Jeff Mills.


St-Isidore le Laboureur : Fermier madrilène honoré pour sa piété et sa charité. Plusieurs miracles lui sont attribués : il aurait ressuscité la fille de son maître, fait jaillir une source d’un terrain aride, et sauvé son fils tombé dans un puits en faisant monter le niveau de l’eau par la force de ses prières . Enfin, après sa mort, le roi roi Philippe III d’Espagne aurait été miraculeusement guéri en touchant ses reliques (1070-1130)
Selon la légende, Isidore passait la plupart de son temps en prière pendant que ses bœufs effectuaient le travail seuls (avec l'aide des anges). Saint-Isidore le Laboureur est le patron des agriculteurs et des arpenteurs. Il est invoqué pour avoir de belles récoltes et pour avoir des conditions climatiques favorables durant la période des semailles. On lui demande aussi d’intervenir pour faire tomber la pluie.

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mai 2018
Messages: 30
Localisation: Haute loire
Sexe: Féminin
Posté: 15 Mai 2018, 08:24 

:bonjour/à toutes et ponpon.  Merci Jackie pour les informations du jour. C'est tjrs très intéressant  d'apprendre qqs choses.

Le temps est gris chez nous mais le soleil devrait arriver dans la journée.

Je vais faire un peu de ménage ce matin et après ce sera petites xxxx je suis super à la bourre  dans qqs projets.

Je souhaite une bonne journée à tout le monde.

bisous

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 15 Mai 2018, 09:10 

Image Elvire ! chaque jour, j'ai une surprise en cherchant l'évènement à partager sans parler du dicton et même du saint du jour et les croyances qui l'entourent !

ici aussi le ciel est bien plombé et la brume fait un voile sur les champs de blé autour de la maison... même les chenilles ont envahi les arbustes (heureusement pas chez nous) et donnent un air d'Halloween au paysage Image ! j'ai dû me tromper de mois Image

mais bien sûr à côté de la neige sur l'Auvergne - et notamment de ton côté si j'en crois les images vues ce week-end ! - sur l'Ardèche et sur les massifs montagneux, ce n'est pas grand chose ! encore un coup des "spoutniks", comme disaient nos aïeuls, "à force d'envoyer plein de trucs dans le ciel" Image
Image à toutes et tous et surtout à "Tonton" qui travaille pendant que je pianote pour vous Image
(Image, Elvire, je suppose que c'est bien à lui que tu pensais ! point de "Ponpon" à la maison mais un "Tonton" flingueur à ses heures Image )

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mai 2018
Messages: 30
Localisation: Haute loire
Sexe: Féminin
Posté: 15 Mai 2018, 17:29 

Oui jacky c'est tonton que je voulais dire.

Le soleil est revenu. j'ai remis mes fleurs sur la terrasse.

Bonne fin d'am

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 15 Mai 2018, 18:23 

ici nous sommes toujours dans la grisaille mais sans pluie... nous verrons bien de quoi demain sera fait...
pas de souci pour Tonton Image

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 16 Mai 2018, 08:33 

mercredi 16 mai : nous fêtons les Honoré !

À la Saint-Honoré,
S'il fait gelée,
Le vin diminue de moitié


Contrairement à une idée largement répandue, St Honoré n'est pas le saint patron des pâtissiers, placés sous la protection de St Michel, mais bien celui des boulangers....
Le premier saint patron des boulangers fut St Lazare
Mais, au XVème siècle, fut érigée à Paris, en l'église St Honoré, la première confrérie de Boulangers.... et St Honoré prit la place de St lazare
St Honoré est né au VIème siècle dans une riche famille, les Comtes de Ponthieu, près d' Abbeville. Très jeune, il eut des dispositions pour la prière et le jeûne. Profondément vertueux, à l'écoute des petites gens, secourant les indigents, il succédât à St Béat, en tant que huitième évêque d'Amiens. Il mourut en l'an 600, le 16 mai.
Sa renommée est principalement due au fait qu’il est le patron des boulangers et qu’un gâteau très apprécié par les gourmets porte son nom

si vous voulez en savoir plus sur l'univers fantastique du pain...Image savez-vous-tout-sur-le-pain-t1007.html

cela s'est passé un 16 mai :

16 mai 1975 - Une femme au sommet de l'Everest
22 ans après l'exploit de Edmund Hillary et Tenzing Norgay, la Japonaise Junko Tabei, 36 ans, est la première femme à vaincre l'Everest. Le "Toit du monde" situé dans l'Himalaya à la frontière du Népal et de la Chine, culmine à 8 850 mètres. 10 jours plus tard, c'est la Tibétaine Phantong qui réalisera l'exploit par le versant chinois.

Les Anglais, présents en Inde, avaient cartographié au 19ème siècle la région et avaient baptisé Everest le plus haut sommet du monde. Dès lors, les projets d'ascension avaient commencé à voir le jour en particulier chez les britanniques. C'est l'histoire de ces expéditions que propose ce passionnant programme.

St-Brendan le navigateur : Originaire du comté de Kerry, en Irlande, Brendan est d’abord éduqué Killeedy par Sainte-Ita, avant d’être envoyé à l’école monastique de Saint-Jarlath, puis est baptisé et ordonné prêtre. Il devient ensuite moine et fait construire plusieurs cellules monastiques pour les quelques disciples qui se regroupent autour de lui. Il consacre ensuite la majeure partie de sa vie à effectuer de longs voyages en compagnie de ses disciples, se promenant d’île en île (Feroés, Canaries, Açores) à la recherche de la Terre Promise des Saints. Il est également le fondateur et l’abbé du monastère de Clonfert, en Irlande, et du couvent d’Aleth, sur l’embouchure de la Rance à St-Malo (484-577)
Les voyages de notre saint ont donné lieu à une abondante littérature, qui a grandement contribué à donner à ce saint un caractère légendaire. Conséquemment, Saint-Brendan est le patron des navigateurs, des voyageurs et de tous les métiers qui se rapportent à la navigation en général. Il est aussi le protecteur des baleines.

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4374
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté: 17 Mai 2018, 07:56 

jeudi 17 mai : nous fêtons les Pascal !

S'il tonne au jour de Saint-Pascal,
Sans grêle, ce n'est pas un mal


cela s'est passé un 17 mai :

17 mai 1904 - naissance de Jean Gabin à Paris
Jean Alexis Moncorgé, plus connu sous son nom de scène Jean Gabin, est né à Paris en 1904, il grandit boulevard Rochechouart entouré de ses six frères et sœurs. Sa mère, Hélène Denis est chanteuse dans les cafés-concerts. Son père Joseph tient un café et fait parfois le comédien d’opérettes. Il grandit à la campagne, élevé par sa sœur aînée Madeleine. A 15 ans sa mère décède, il abandonne l’école et enchaîne les petits boulots. Il n’a qu’un rêve devenir conducteur de locomotive (qu’il réalisera plus tard dans la fiction, avec son interprétation de Lantier dans La Bête Humane
En 1922, à l’âge de 18 ans, il fait ses premiers pas au théâtre en tant que figurant dans les spectacles des Folies-Bergères. Utilisant le nom de scène de son père, Jean Moncorgé devient Jean Gabin en montant sur la scène des Folies Bergères. Il chante et danse en y côtoyant Mistinguett. Jean Gabin, effectue son service militaire à Lorient en tant que fusilier marin en 1924. Il épouse en 1927 Gaby Basset.
Après plusieurs années de cabarets, en 1930, le cinéma l’appelle et il tourne dans son premier film au titre prémonitoire : "Chacun Sa Chance" un des premiers films français parlant. En 1930, il épouse en seconde noce Jeanne Mauchain.

Ses débuts de carrière sont difficiles, Gabin tourne des productions mineures, mais en 1936, Julien Duvivier lui permet de prouver son talent et il est propulsé au rang de star par l’enthousiasme du public pour ses interprétations dans "La Belle Equipe", aux côtés de Charles Vanel, "Les Bas-fonds", et surtout Pépé le Moko (1937), dans lequel Gabin interprète avec brio le truand qui donne son titre au film.
La carrière de Jean Gabin est lancée. En deux ans, il va tourner dans des films parmi les célèbres du cinéma français comme "La Grande illusion", "Gueule d'amour" avec Mireille Balin (1937). En 1938 il joue Lantier dans "La Bête Humaine" de Jean Renoir, la même année il joue dans "Quai Des Brumes". Lors de ce tournage il rencontre Michèle Morgan, avec qui il aura une liaison de deux ans. C’est d’ailleurs dans ce film qu’il énonce la phrase désormais mythique « T’as de beau yeux tu sais » puis "Le Jour se lève" (1939). En 1939, alors qu’il est mobilisé comme soldat, il obtient une autorisation afin d’achever le tournage de "Remorques" aux côtés de Michel Morgan.
En septembre 1939, Gabin est mobilisé, et en février 1941, fuyant l’occupation allemande il s’embarque pour Hollywood où il rencontre Marlène Dietrich et retrouve la clic des artistes français en exil : Jean Renoir, Julien Duvivier, Jean-Pierre Aumont etc…. il quitte la France pour les États-Unis, refusant de tourner pour les allemands. Il y jouera dans deux films : "La Péniche de l'amour" et "L'Imposteur", et fréquentera Ginger Rogers, ainsi que Marlène Dietrich. Après quelques tournages à Hollywood, il finit par s’engager dans les forces navales françaises libres en avril 1943 et gagne Casablanca. Il est affecté à la 2e DB où il sert en tant que chef de char (Souffleur II) au régiment blindé de fusiliers-marins et ira jusqu’à Berchtesgaden après avoir participé aux combats de Royan et de la campagne d’Allemagne, et sera décoré de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre.
A son retour de la guerre, Gabin a une image de vieil acteur d’avant-guerre. A quarante ans, il a déjà les cheveux blancs. Il tourne un projet qui lui tient à cœur : "Martin Roumagnac" (1946), avec Marlene Dietrich. Le film est un échec. Commence alors une période de déclin pour la carrière de Gabin, qui tourne des films mineurs, à l’exception de "La Nuit est mon royaume" (1951)," La Vérité sur Bébé Donge" (1951) et "French Cancan" (1954), de Jean Renoir.
La renaissance vient avec deux films : "Touchez pas au grisbi" (1953) et "Razzia sur la chnouf" (1955) avec le jeune Lino Ventura. Dans ces deux films de truands, Gabin montre qu’il peut encore être un acteur remarquable.
Dès lors, Jean Gabin change d’image, il est l’homme d’expérience, autoritaire et qui impose le respect. Ce personnage, Gabin va le devenir également dans la vie, jusqu’à la caricature. En 1955, un petit film va être déterminant : "Gas-oil". Michel Audiard découvre en Gabin une gouaille pour asséner ses répliques soigneusement élaborées. Leur collaboration va couvrir près de vingt films. Les réussites de Gabin dans cette fin des années 50, sont à trouver dans le polar "Voici le temps des assassins" (1956), "La Traversée de Paris" (1956) avec Bourvil, et "En cas de Malheur" (1958) avec Brigitte Bardot.
Dans les années 60, Gabin va se constituer une équipe de fidèles, avec laquelle il va tourner de nombreux films. Ces réalisateurs se nomment Gilles Grangier, Denys de La Patellière, Henri Verneuil ou Jean Delannoy. Il crée sa boîte de production avec Fernandel: la « Gafel ». Il agrandit sa propriété normande en rachetant des terres, et devient éleveur de bovins à ses heures perdues. Parmi les films de cette décennie marquée par beaucoup de cabotinage, se démarquent "Le Cave se rebiffe" tourné avec son ami Bernard Blier, et son interprétation de l’inspecteur "Maigret", rôle qu’il avait déjà tenu à deux reprises dans les années 50.
Surtout, Gabin se rapproche de la nouvelle génération avec "Un Singe en hiver", tourné auprès du jeune Jean-Paul Belmondo, "Mélodie en sous-sol" avec Alain Delon, acteur qu'il retrouve ainsi que Lino Ventura pour "Le Clan des Siciliens" (1969).
Approchant des 70 ans, Jean Gabin choisit de plus en plus ses rôles, jusqu’à la caricature. Ainsi, ses prestations dans "La Horse" (1970) ou dans "L'Affaire Dominici" (1973), consolident encore son personnage de patriarche têtu. C’est plutôt avec "Le Chat" (1970) de Pierre Granier-Deferre, qu’il montre son talent intact et "Deux hommes dans la ville", pour lequel il retrouve Alain Delon. En 1974, il enregistre une chanson, "Je sais", sur des paroles de Jean-Loup Dabadie, qui se classe honnêtement dans les ventes de l’année. Son dernier film, "L'Année sainte" (1976), réalisé par Jean Girault avec Jean-Claude Brialy est un échec.
Le 15 novembre 1976, Jean Gabin s’éteint à Neuilly-sur-Seine, et avec lui, une figure mythique du cinéma français.
Ayant conservé toute sa vie des relations étroites avec la Marine nationale, l’une de ses dernières volontés est permise par le président de la République : le 19 novembre , les honneurs militaires lui sont rendus à bord de l’aviso Détroyat et ses cendres sont répandues au large de Brest

Un autre Gabin, un homme fort, un artiste grandissime que nous aimons énormément !  :l:
de tous les acteurs que nous ne nous lassons pas d'admirer, c'est probablement le "premier" sur notre podium du cinéma français ! nous connaissons quasiment tous ses films et les regardons toujours avec émotion, joie et admiration ! Bravo Monsieur Gabin !


St-Pascal Baylon : Fils d’une famille très pieuse de paysans espagnols, déjà très jeune il fait preuve d’une grande piété. Berger de 7 à 24 ans, il exerce une influence positive sur les autres. Refusé par plusieurs ordres religieux en raison de son manque d’instruction, il finit par rejoindre les Franciscains qui lui confient le soin de la préparation des repas. Envoyé en France, il défend la doctrine de la Sainte Eucharistie contre un prédicateur calviniste. Pris à partie par un groupe de Huguenots, il est violemment battu et conservera des séquelles de cette expérience pour le reste de sa vie (1540-1592)

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 9  Suivante


Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit