Loisirs et papotage

Chaque jour nous apporte son lot de petits bonheurs à mijoter, broder, lire ou simplement à papoter de tout et de rien... de nos passions culinaires, artistiques, de nos balades ou découvertes à partager tout simplement


Heures au format UTC [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 1478
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté:  

Toujours aussi enrichissante cette rubrique :y:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4867
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté:  

c'est vrai que l'histoire est ainsi faite qu'au fil des jours je découvre une infinité d'évènements tous plus inouïs, passionnants les uns que les autres ! entre drames, anecdotes, personnages illustres ou inconnus... j'adore chercher et partager avec vous ce que j'apprends et j'espère que vous y trouvez autant de plaisir que moi !

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4867
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté:  

samedi 10 mars : nous fêtons les Vivien !

Pluie de mars grandit l'herbette,
Et souvent annonce disette


cela s'est passé un 10 mars :

10 mars 1923 - "Le Diable au corps" sort en librairie
Le premier roman du jeune écrivain Raymond Radiguet, intitulé "Le Diable au corps" paraît dans "Les Nouvelles Littéraires". Ses détracteurs l'accusent d'avoir écrit un roman cynique. Pourtant son livre remportera un extraordinaire succès. L'écrivain mourra à 20 ans, le 12 décembre, terrassé par la fièvre typhoïde. Son ultime roman, "Le bal du comte d'Orgel", paraîtra à titre posthume en juillet 1924. En 1947, le réalisateur Claude Autant-Lara adaptera "Le diable au corps" au cinéma, avec Gérard Philipe et Micheline Presle.
Olivier BARROT présente le livre "Le diable au corps" (Edition Librio/J'ai lu) de Raymond RADIGUET, mort à 20 ans en 1923 et ayant eu une vie remplies d'amitiés fortes avec COCTEAU, ARAGON, PICASSO, SATIE... Les éditions Stock publient "Les oeuvres complètes" de RADIGUET. Images d'archive INA


mais je me permets une spéciale dédicace - très personnelle... en effet, cela s'est passé également un 10 mars.... en 1988 !
ce jour-là, alors que rien ne m'y prédestinait car ma tête était occupée par bien d'autres soucis et évènements... j'ai fait "la" rencontre qui allait changer ma vie et celle d'un homme avec lequel j'allais entamer, main dans la main, coeur contre coeur, un chemin magnifique, semé parfois de petits ou gros problèmes, de grands et petits bonheurs, de grands et petits chagrins... mais toujours dans le même sens !
alors je me permets de lui dédier cette journée pour le remercier - autant qu'il le fait à mon égard - pour ces trente années de bonheur et de partage ! je sais que ma démarche peut paraître osée mais sans lui je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui ! je n'aurais pas osé faire certains choix et prendre certaines décisions... et l'une des plus anodines peut-être pour certains, aura été celle de créer ce forum pour partager avec des ami(e)s, des parents, des inconnu(e)s rencontré(e)s lors de balades ou découverts grâce à leur inscription ! je ne regrette rien de ce que j'ai fait ou dit ou envisagé sans parfois tout réussir ! mais j'ai franchi le pas avec lui comme soutien infaillible ! je souhaite à toutes les femmes dont nous fêtions "la" journée de pouvoir avoir la même chance pour une belle rencontre d'amitié, d'amour ou simplement de partage

:pluie bisous// pour Frantz  :l: Mozart - "Lacrimosa"... Vivaldi et le concerto 16 : Viole d'amour et luth RAMEAU "Chaconne" des "Indes galantes" Marin Marais "la rêveuse"


St-Dominique Savio : Originaire de la région de Turin (Italie), il est le second enfant d’une fratrie de dix et ses parents son modeste : son père est forgeron et sa mère est couturière. Dès l’âge de 5 ans, il devient enfant de cœur dans l’église de son village, et à 12 ans il est confié aux soins de Saint-Jean Bosco, qui le forme à la prêtrise. De santé fragile, il n’y parviendra pourtant jamais puisqu’il décède juste avant d’atteindre sa 15e année (1842-1857)
Saint-Dominique Savio est le patron des chanteurs de chorale.

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1712
Localisation: Franche-Comté
Sexe: Féminin
Age: 63
Posté:  

Très belle dédicace, Jacqueline.
Je vous souhaite de tout cœur de continuer à parcourir ce chemin magnifique le plus longtemps possible.

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4867
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté:  

//merci:/ Michelle ! nous y travaillons chaque jour...

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 1478
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté:  

Dédicace superbement écrite :l: Je vous souhaite un très heureux anniversaire de mariage :l: Puisse votre bonheur durer encore des très nombreuses années

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4867
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté:  

//merci:/ Claudine ! c'est très gentil ;  je sais que j'ai une chance inouie... mais Tonton aussi  /:mdr::
hier petit apéro avec un petit verre de "Morey Saint Denis" (entorse... enfin si je puis dire en ce moment  /:mdr:: - pour l'occasion ! avec modération bien sûr !)

Image

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 4867
Localisation: Bourgogne - Auxerre
Sexe: Féminin
Age: 59
Posté:  

dimanche 11 mars : nous fêtons les Rosine !

Bon rédeux ** à Saint-Euloge,
Voit les jeunes lapins à l'auge


( ** qu'est-ce qu'un rédeux ? Eh bien, un rédeux, c'est un éleveur de lapins )

cela s'est passé un 11 mars : même si je ne suis pas vraiment "fan", je ne peux passer outre cet évènement qui a bouleversé à son époque et continue à susciter tant d'attentions...
11 mars 1978 - Mort de Claude François
A 39 ans, le chanteur Claude François meurt électrocuté alors qu'il prenait un bain dans son appartement du boulevard Exelmans à Paris. Les fans sont sous le choc et les "Clodettes", orphelines.
Claude Antoine Marie François naît le 1er février 1939 en Égypte, à Ismaïla. Sa famille paternelle est lyonnaise. Ses arrière-grands-parents Nicolas Joseph François, né à Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges) en 1835, et Marie Anne Delphine Callon, née à Mars (Ardèche) en 1845, se sont mariés en 1872 à Port Saïd (Égypte), où Nicolas Joseph François était télégraphiste pour la Compagnie du canal de Suez. Leurs trois enfants, Gustave, Elisa et Adolphe voient ainsi le jour successivement à Port Saïd, Suez et Ismaïlia. Adolphe François, grand-père de Claude François, caporal-fourrier au 52e régiment d'infanterie, est tué à Tahure, dans la Marne, le 25 septembre 1915, lors de la Première Guerre mondiale, alors qu'il n'a que trente-cinq ans. Il laisse trois fils, dont Aimé François, lesquels travailleront comme chefs du trafic du canal de Suez.
Aimé François épouse une Italienne, Lucia Mazzei, dite « Chouffa ». La famille de Lucia est originaire de Calabre, en Italie. Lucia s'occupe du foyer familial et a longtemps joué du piano. Ses deux frères, l'un violoniste, l'autre pianiste, accompagnaient les films muets, puis ont joué pour le "Five o'clock tea" de l'armée britannique qui occupait le canal de Suez.
Qui aurait pu penser que le jeune Claude François allait devenir une légende interplanétaire ? Issu d'une famille aisée, il connaît quelques années d'insouciance dans la belle ville d'Ismaïlia, mais très vite, la Seconde Guerre mondiale gronde et fait basculer le destin de la famille François. En 1956, ils sont expulsés d'Égypte comme bon nombre d'autres familles, et c'est sous les coups, les crachats et les jets de pierre qu'ils quittent ce pays qui ne veut plus d'eux. Arrivés en France, ils tentent de trouver un logement à Monaco puis à Nice. Là, ils connaissent une période de pauvreté qui marquera Claude François tout au long de sa vie.
Après avoir travaillé dans une banque pour le plus grand bonheur de son père, Claude se dirige tout naturellement vers la musique en prenant des cours de divers instruments et de chant. En 1961, il monte à Paris, et après bien des difficultés, il parvient à s'imposer dans ce monde en pleine ébullition. Il signe enfin son premier contrat en 1962, et rencontre le succès avec "Belles ! Belles ! Belles !". La spirale de la gloire est lancée et avec elle, une remise en question de Claude François sur son image et sur le contrôle qu'il doit avoir sur sa carrière.
Les tubes s'enchaînent, les tournées également. Rien ne résiste à ce jeune homme de bonne famille qui fait chavirer les coeurs des filles en mal d'idole. En 1966, il apparaît avec ses danseuses devenues célèbres : les Claudettes. La période disco bat son plein, et les tenues sexy de ses nouvelles "compagnes" séduisent un public de plus en plus large. C'est incontestablement le titre "My Way", repris plus de cinq cents fois, qui assoit la notoriété planétaire de Claude François.
De 1969 jusqu'à sa mort en 1978, son succès ne fait que croître, et il enchaîne les tubes comme "Le téléphone pleure", "Magnolias for ever" ou "Alexandrie, Alexandra". Durant cette période, Claude François a deux fils qui lui consacrent aujourd'hui une grande partie de leur vie.

(journal d'Antenne 2 du 11 mars 1978 - Archive INA) Claude François "Belles, belles, belles" (1962)

St-Euloge de Cordoue : Fils d’un sénateur de Cordoue, il reçoit une éducation pieuse. Il devient ensuite directeur d’une école ecclésiastique. Lorsque les Maures (islamistes) commencent à persécuter les chrétiens (vers 850), il œuvre à soulager les victimes de cette persécution, non sans être lui-même arrêté plusieurs fois pour les mêmes raisons (son plus jeune frère est d’ailleurs un membre important de la Cour de justice islamique). Il a une connaissance approfondie des Saintes Écritures et rédige des règles pour plusieurs monastères de Navarre et de Pamplune. Élu archevêque de Tolède, il n’a pas le temps d’être consacré puisqu’il est à nouveau arrêté pour avoir protégé Sainte-Léocratie (voir sa fête au 15 de ce mois), puis condamné à mort (+ 859)
Saint-Euloge est le patron des charpentiers. Il est invoqué par les personnes condamnées qui souhaitent obtenir une grâce ou une remise de peine.

_________________
Image Image
"le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert" (Voltaire)
"Beaucoup de gens entrent et sortent de ta vie, mais seuls les vrais amis y laissent leur empreinte"

"allergique aux réseaux sociaux, merci de ne pas insérer mes documents sur "face de bouc ou touitteur"...  Image
https://fr.pinterest.com/ararat89/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 2016
Messages: 1478
Localisation: Belgique (Hainaut)
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté:  

Je me souviens comme si c'était hier de ce jour si triste à mes yeux; nous étions un samedi, j'avais 11 ans...Ses chansons sont intemporelles :l:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juin 2015
Messages: 1712
Localisation: Franche-Comté
Sexe: Féminin
Age: 63
Posté:  

Moi aussi, je me souviens de ce samedi 11 mars 1978.
Je n'étais pas fan de ce chanteur, mais quand j'ai appris la triste nouvelle, j'étais abasourdie.
Hier après-midi, j'ai regardé le documentaire que TF1 a diffusé.

_________________
Image


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit